Macarons à la framboise.

Ingrédients :

3 blancs d’œuf 

210g de sucre glace

125g de poudre d’amandes

200g de framboises 

25g de sucre en poudre

Colorant alimentaire fuchsia 

Préparation :

La gelée à la framboise :

Faites compoter les framboises a feu doux, avec le sucre pendant au moins 15min. Passez au chinois pour enlever tous les pépins. Bien mélanger et lisser. Laissez refroidir.


Les macarons à la framboise :

Mixez finement le sucre glace et la poudre d’amande. Tamisez au-dessus d’une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

Montez les blancs en neige ferme jusqu’à obtenir un bec d’oiseau. Ajoutée ensuite 40 gouttes de colorant alimentaire et bien mélanger pour une couleur homogène.

Saupoudrez peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs et mélangez avec une spatule en silicone doucement, afin de ne pas casser les blancs.

Préparez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson.

Dressez à l’aide d’une poche à douille, des petits dômes de 2cm environ à intervalles réguliers et en quinconce.

Laissez croûter 20min environ. Préchauffer le four à 150°C . Deposez la plaque de macarons au four pour 12min.


Le montage :

À la sortie du four, laissez refroidir la plaque quelques minutes, puis décoller les macarons (au toucher, ils ne doivent plus coller sinon continuez la cuisson).

Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de gelée à la framboise.

(Pour le dosage du colorant, c’est suivant votre envie, si pour vous ce n’est pas assez foncé, rajouter des goûtes..

Pour mélanger la poudre et les blancs, faites doucement car les blancs sont fragiles, avec votre spatule en silicone, commencez par le bas puis remonter. Par le bas puis remonter.. Et ainsi de suite…

Si vous avez peur que vos macarons ressemble à des ronds bizarres, il existe dans le commerce des plaques en silicones spécial macarons. Du coup, pour le dressage c’est un peu plus simple, une fois la tactique en main, vous n’en aurez plus besoin! )

Cup-cakes nature.

–>> En faisant les magasins, je suis tombé sur cette boîte de préparation de Cup-cakes de la marque « de Gooische Banketbakker ». Elle contient un sachet de préparation et 12 petits moules en papier. La recette est au dos avec images, faut juste rajouter 1 œuf, 100ml d’huile et 100ml de lait froid. La température est écrite pour un four électrique et un four à chaleur tournante. Et un petit conseil pour le glaçage.

image

 

Voilà mes Cup-cakes en sortant du four après 25min de cuisson.

image

 

Vous pouvez les manger nature mais pour le coup, j’ai voulu tester le glaçage spécial Cup-cakes.

 

Ingrédients pour 12 Cup-cakes environ :

100g de beurre mou

300g de sucre glace

2 cuillères à soupe de lait

 

Préparation :

Couper le beurre en petit morceaux, il ne doit pas être fondu mais mou, il doit être assez mou pour le travailler au fouet.

Versez y le sucre glace sur le beurre, puis le lait.

Fouettez la préparation au fouet électrique pendant 3 bonnes minutes, jusqu’à ce que le mélange devient bien crémeux.

Votre glaçage est prêt à être utilisé!

( vous pouvez y rajouter une pointe de couteau de colorant, ici j’ai mis du colorant en poudre bleu)

image

 

Le glaçage royal.

Ingrédients :

1 blanc d’oeuf

150 à 200g de sucre glace

1/2 citron

 

Préparation :

Tamisez le sucre glace. Retirer le germe du blanc d’œuf et fouettez-le dans un saladier pour le liquéfier.

Continuez de fouetter en incorporant la moitié du sucre glace et quelques gouttes de jus de citron.

Ajoutez peu à peu le reste du sucre glace pour obtenir une crème lisse, plus ou moins fluide selon vos besoins et utilisez ce glaçage sans attendre.

 

image

 

–>> Le sucre glace :

Il est conseillé de le tamisé afin d’éviter les petits grumeaux dans le glaçage.

–>> La consistance du glaçage :

Assez fluide, il doit couler de la cuillère sans garder sa forme.

Souple, il conserve sa forme mais ne s’étale pas.

Ferme, il forme un bec lorsqu’on retire la cuillère. Si il est trop ferme, versez juste quelques gouttes d’eau.

–>> La conservation :

Utilisez le tout de suite sinon il sèche et croûte rapidement à l’air.

–>> Les usages :

Le glaçage assez fluide, utilisez-le pour les gâteaux, millefeuilles, éclairs et cupcakes.

Le glaçage souple, il sert à écrire et à dessiner sur les desserts.

Le glaçage ferme, il est plus parfait pour décorer, dessiner une bordure ou des motifs sur un gâteaux avec une poche à douille.

 

Sucre glace coloré :

Mélangez une petite pointe de couteau de colorant en poudre dans le sucre glace. Ou ajoutez un peu de colorant liquide ou en poudre dans le glaçage une fois terminé.

 

Sucre glace parfumé :

Avec de l’eau de fleur d’oranger, de l’eau de rose, du cacao, de l’extrait de café, du café instantané, du thé vert en poudre, de la liqueur ou du sirop.

 

Sucre glace décoratif :

Avant que le glaçage ne sèche, on pose dessus copeaux ou vermicelles de chocolat, graines de sésame, fruits secs concassés, fleurs en sucre ou bonbons colorés.

Gâteau fleuri au miel de lavande.

–>> Il y a quelques mois, je me suis inscrite, pour tester, à la box Cuisine Actuelle. ( dans mon blog, vous allez retrouver ma box dans « article spécial » ). Pour ceux/celles qui n’ont pas envie, c’est une box, ici, de pâtisserie, vous pouvez vous inscrire dans votre magasine Cuisine Actuelle ou sur internet.. Pour 29€ je reçois, certains ingrédients que je peux conserver, un cadeau, 4 recettes avec explications et photo final.

Voici donc une photo de mes ingrédients pris dans ma box :

– du miel de lavande Secret d’apiculteur

– décors Marguerite Florensuc

 

image

 

 

Ingrédients pour 8 gourmand(e)s :

* dans ma box :

130g de miel de lavande

décors marguerite

* dans ma cuisine :

1 pot de yaourt nature

1 gousse de vanille

1 sachet de levure

125g de sucre

120g de beurre

375g de farine

4 oeufs

2 blancs d’oeufs

250g de sucre glace

1 citron

 

Préparation :

Faites fondre le beurre et le miel avec les graines de vanille sur feu très doux.

Tamisez la farine avec la levure chimique.

Fouettez énergiquement les jaunes d’oeufs avec le sucre 2min jusqu’à se que le mélange blanchisse. Ajoutez progressivement le yaourt, le miel, le zeste de citron et le mélange farine-levure.

Montez les blancs en neige bien ferme et incorporez-les délicatement à la pâte.

Versez dans un moule beurré et fariné. Cuisez 40min à 180°C chaleur tournante. La pointe d’un couteau piquée au cœur du gâteau doit ressortir sèche. Démoulez sur une grille, laissez refroidir.

Mélangez les blancs d’oeufs avec le sucre glace en nappage onctueux. Ajoutez quelques gouttes de jus de citron.

Versez aussitôt ce glaçage doucement au centre du gâteau posé sur une grille, laissez s’étaler. Décorez de fleurs.

 

( mon gâteau à pas mal monté, peut être je l’ai mis dans un moule trop petit, du coup, au bout de 40min, il n’était toujours pas cuit, j’ai continué la cuisson soit presque 1h au four.

pas de grille sous la main, je l’ai mis direct dans un plat d’où le glaçage autour!

Son goût ressemble à du pain d’épices mais.. Sans épices.. Oui je sais c’est bizarre 🙂

Pour savoir si vos blancs sont bien montés en neige, en retirant le fouet de la préparation, il y a un pique au bout que l’on appel  » bec d’oiseau » et deuxième signe, prenez une cuillère de la préparation et retournez la, si ça ne tombe pas, c’est bon. )

 

image

 

Tatin de rhubarbe au coulis de fraises.

–>> Pâques : un peu d’histoire et un peu de lecture..

L’œuf est le symbole de la germination qui se produit au début du printemps. De même le lievre est un symbole antique qui a toujours représenté la fécondité. En France et surtout au Québec, certains mythes populaires parlent de la cueillette de l’Eau de Pâques. Le mythe à proprement parler voulait qu’on recueille l’eau de pluie tombée au matin de Pâques. On disait de cette eau ainsi recueillie qu’elle permettait de guérir des maladies.

Puis vient les œufs en chocolat et Pâques devient LA grosse fête commerciale de chocolat.

Donc pour Pâques, pour moi et mes proches, pas de gâteaux en chocolat !!!

 

Ingrédients :

300g de pâte feuilletée

600g de rhubarbe rouge

30g de beurre

100g de sucre roux

 

Pour le coulis :

250g de fraises très parfumées

2 cuillères à soupe de sucre glace

 

Préparation :

Pelez la rhubarbe. Coupez la en tronçons de 2cm.

Rangez les dans un plat, poudrez de sucre et enfournez 15min à 200°C th.7 chaleur combiné.

Laissez-les égoutter dans une passoire. Garder le jus.

Mixer tous les ingrédients du coulis avec le jus de rhubarbe. Placez au frais.

Tapissez le moule de papier de cuisson beurré. Rangez la rhubarbe dessus puis couvrez de pâte. Piquez la à la fourchette pour éviter qu’elle gonfle.

Laisser cuire 15min au four toujours à 200°C th.7 chaleur combiné.

Démoulez la tarte tâtin après 5 min d’attente.

Servir avec le coulis de fraises.

 

(pour la première préparation de rhubarbe, je les ai fais revenir dans une poêle donc ça à compoté.

le coulis de fraise je l’ai fais la veille ainsi que la cuisson de ma rhubarbe – faute de temps le jour J-

comme il me restais plein de coulis de fraises, chacun en versait a sa convenance sur sa part de tarte.)

 

image

 

 

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :