Tarte tatin aux nectarines et romarin.

Ingrédients pour 6 gourmands :

800g de nectarines

225g de beurre mou

1 œuf 

250g de farine

150g de sucre en poudre

1 brin de romarin

1 pincée de sel

Préparation :

Graissez un moule à manqué avec 50g de beurre environ et poudrez-le avec 70g de sucre.

Éliminez les noyaux des nectarines et coupez-les en lamelles. Disposez-les en rosace dans le moule en les serrant. Versez le reste de sucre puis 50g de beurre coupés en dés.

Dans un saladier, déposez-y la farine, le sel, l’œuf et le reste du beurre. Amalgamez le tout pour obtenir une pâte homogène. Formez une boule, étalez-la en un cercle un peu plus grand que votre moule.

Préchauffez le four à 210°C chaleur tournante. Éparpillez le romarin sur les nectarines. Posez la pâte dessus, faites glisser les bords a l’intérieur avec le manche d’une cuillère en bois. Enfournez pendant 30min.

Démoulez la tarte tatin dès sa sortie du four. Servez-la tiède.

(Pour le sucre, je prend toujours du sucre roux après c’est suivant vos goûts.. Vous pouvez servir la tarte tatin avec une boule de glace vanille..)

Gaufres sans repos.

Ingrédients :

250g de farine

50g de sucre roux

4 œufs 

35cl de lait entier 

90g de beurre

1 sachet de sucre vanillé 

Préparation :

Mélangez la farine, les œufs et les sucres dans un saladier. Délayer le tout avec le lait. Faites fondre le beurre et l’incorporez à la préparation. Faites chauffer le gaufrier. Versez à l’aide d’une petite louche assez de pâte pour remplir les grilles. Faites cuire 3-4 minutes selon votre gaufrier.

(Je n’ai pas besoin de huiler mon gaufrier, je les retire facilement.. C’est suivant votre gaufrier car le mien sonne quand c’est prêt.)

Cookies au chocolat blanc galak

Ingrédients :

2 œufs

120g de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé 

300g de farine

1cc de levure

1cs d’extrait de vanille

150g de chocolat blanc galak

150g de beurre
Préparation :

Battez les œufs avec les sucres et l’extrait de vanille.
Ajoutez peu à peu le beurre fondu en fouettant énergiquement.
Ajoutez ensuite la farine et la levure. Mélangez puis ajoutez le chocolat blanc galak et mélangez à nouveau.
Déposez une feuille de papier de cuisson sur une plaque.
A l’aide d’une cuillère à soupe, prélevez une boule de pâte de la taille d’une balle de Ping Pong , déposez la sur la plaque et aplatissez la un peu.
Faite cuire 10min à 200°C chaleur tournante.

(J’ai pris du chocolat blanc galak car je le préfère en goût mais vous pouvez prendre des pépites de chocolat blanc basique. Et pour la taille, j’ai fais un peu plus gros que des balles de ping-pong, sachant que lors de la cuisson, les cookies s’étalent un peu..)

Cookies à la banane.

Ingrédients :

200g de banane

175g de farine

75g de beurre

1/2 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

1 œuf

130g de sucre en poudre

1 cuillère à café de vanille liquide

 

Préparation :

Mélangez la levure, la farine et le sel.

Pelez les bananes et écrasez les à la fourchette.

Battez le beurre ramolli avec le sucre, ajoutez la banane écrasée, l’œuf, la vanille. Mélangez bien. Ajoutez le mélange de farine.

Faites des petits tas de la taille d’une noix et bien espacé sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

Mettre à four chaud à 200°C chaleur tournante pendant 10min. Surveillez, dès que ça blondit, c’est prêt !

 

image

 

La ganache.

Ingrédients pour 4 personnes :

200g de chocolat noir

20cl de crème liquide entière

20g de beurre

 

Préparation :

Hachez finement le chocolat noir, versez-le dans un saladier.

Ajoutez le beurre et faites fondre au bain-Marie, ou dans le four à micro-ondes éventuellement.

Portez à ébullition la crème liquide dans une casserole. Versez-la sur le chocolat en trois fois, en remuant énergiquement.

Lissez la ganache 2 min avec un mixeur plongeant et laissez-la durcir dans le réfrigérateur.

 

image

 

 

–>> Le chocolat :

Choisissez un bon chocolat pâtissier à 60%, c’est le bon équilibre entre le sucre et l’amertume. Hachez-le avec un couteau même s’il est en pistoles ( grosses pépites ), il fondra plus régulièrement. Ou utilisez une râpe à gros trous.

–>> Le beurre :

Il donnera son bon petit goût de noisette à la ganache et la rendra plus ferme également. Taillez-le en petits dés puis mettez-le dans le bol du chocolat, car les deux fondent à la même température.

–>> Le bain-Marie :

Posez votre saladier sur une casserole d’eau chaude mais non bouillante : le fond ne doit pas atteindre l’eau. Chauffez à feu moyen. Remuez de temps en temps pour que le chocolat et le beurre soient lissés.

–>> La crème :

Une ganache qui sert à prépare des truffes ou des bonbons de chocolat ne nécessite que 20cl de crème. Mais pour remplir une tarte ou fourrer un gâteau, on peut en mettre jusqu’à 30cl.

–>> Le mixeur :

Passer la ganache au mixeur plongeant va la rendre soyeuse. Transvasez-la dans un récipient hermétique, laissez-la se raffermir au moins 2h au frais. Si vous réalisez une tarte, versez-la dedans et mettez le tout à figer au réfrigérateur.

–>> Le mélange :

Versez l’équivalent d’un tiers de la crème bouillante sur le chocolat. Mélangez énergiquement avec une spatule souple (Maryse). Quand un noyau brillant se forme au centre de la masse, versez le second tiers, et poursuivez ainsi.

 

Je la customise avec du sucre :

Je fais caraméliser 50g de sucre à sec dans une casserole et j’y verse la crème, que je porte avec ébullition tout en remuant. Puis je suis la recette de base. Ou j’ajoute simplement 50g de miel ou de sirop d’érable dans la crème : délicieux pour garnir une tarte.

 

Je la customise avec des parfums d’épices :

Je laisse infuser dans la crème chaude une gousse de vanille ou un bâton de cannelle. Ou un morceau de gingembre frais, quelques gousses je cardamome vert, du romarin, du thym. Et pour des truffes originales, j’ajoute une cuillère de café moulu.

 

Je la customise en version aérienne :

Une fois la ganache mélangée et encore tiède, j’incorpore 20cl de crème liquide froide et je place 1h au frais. Je fouette ensuite au batteur électrique. Elle devient mousseuse et ferme. Je l’utilise illico, tant qu’elle est souple, afin de garnir un dessert.

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :